70 ans de la Fondation, 20 ans de St Louis

Accueil/Actualité de la Fondation/70 ans de la Fondation, 20 ans de St Louis

70 ans de la Fondation, 20 ans de St Louis

Retour sur une fête très réussie

Le 18 juin dernier, les résidents et salariés du foyer de Vertcoeur et de St Louis se sont retrouvés pour fêter les 70 ans de la Fondation Anne de Gaulle et les 20 ans du foyer St Louis. Ils étaient entourés de leur famille, des bénévoles et des partenaires de la Fondation, ainsi que de certains membres du Conseil d’administration.

Le programme

La journée festive a commencé par une très belle messe, à 11h, chez les Soeurs servantes du Sacré Coeur, à Versailles. Les chants étaient joyeux et rythmés. Des musiciens de la maison assuraient l’animation.

A la fin de la messe, tous les invités se sont avancés vers le terrain des soeurs, derrière l’église, où se tenaient les festivités. La musique battait son plein. Les chapiteaux blancs abritaient les résidents du fort soleil. Le thermomètre indiquait une trentaine de degrés. Un petit air venait à point pour nous rafraîchir. La joie des retrouvailles se lisait sur les visages.

Les discours

Avant de s’attabler, le directeur des deux établissements, monsieur Devaux, a souhaité prendre le micro pour remercier chaleureusement tous les invités d’avoir répondu présent. Il a rapidement laissé la parole à monsieur Jean Vendroux, membre du Conseil d’administration.

Dans son discours, Jean Vendroux a rappelé la nécessité d’accompagner nos résidents vieillissants jusqu’à leur dernier souffle en mettant tout en oeuvre pour rendre cela possible. Ce qui implique des aménagements spéciaux, des extensions, etc. Actuellement ce n’est pas le cas car la configuration des locaux et les autorisations rendent cette action impossible. Les familles ont donc pu être rassurées pour l’avenir de leurs enfants.

Monsieur de la Batut, le nouveau directeur général de la Fondation, est ensuite intervenu. Il a rappelé quelques points à retenir :

  • l’acquisition d’un centre de vacances dans la Creuse, avec des premiers séjours organisés pour cet été.
  • un permis de construire en bonne voie pour une maison d’accueil en Bretagne, avec un début des travaux estimé pour début d’année prochaine.

Il invite toutes les personnes présentes à venir le voir si elles veulent échanger avec lui pour parler des améliorations possibles pour la Fondation, questions, suggestions, remarques, en vue du bien être des résidents.

Il félicite et remercie tous les organisateurs de cette belle fête qui permet, pour la première fois, aux deux établissements de se rencontrer.

Eléments du discours de Monsieur Devaux :

  • fonctionnement et activités des établissements.
  • volonté du CA de rapprocher les deux établissements.
  • depuis la fusion de St Louis avec la Fondation en 2011, la première activité commune a été le pèlerinage à Fatima.
  • activités: transfert à Lourdes, autres à venir. L’idée est de faire partir tous les résidents, sur le budget des établissements ou de la Fondation.
  • le 9 septembre prochain: participation de la Fondation au forum des associations à Versailles. Le but: ancrer la Fondation dans le tissus associatif de la ville de versailles, aller à la recherche de bénévoles, et aussi se faire connaître.
  • merci aux prêtres et religieuses qui donnent un coup de main: Soeur Ruth qui accompagne les temps de prière du lundi et jeudi, Soeur Pascal-Emmanuel, père Benoit, père Brice et Patrick qui viennent tous les mercredis à Vertcoeur célébrer la messe.

Témoignages:

[retranscription]

Viviane Vernet

« Le foyer a ouvert ses portes le 11 janvier 1997 par la première réunion d’équipe. Le 13 janvier, les 3 premiers résidents sont arrivés à la Vigne. La Source a ouvert ses portes 3 mois après. Le Foyer s’est rempli progressivement pendant 1 an. La première année, nous n’avions pas de véhicule. En ce temps-là, tout le monde était plus ou moins bon marcheur. Chaque semaine, nous allions à la piscine de Viroflay à pieds. Un jour, après avoir pris un bon bain à la piscine, nous avons été bien rincés par l’orage. Nous faisions des grandes marches en forêt. Pour certaines activités, nous prenions le bus ou le taxi. ça nous arrive encore ! Depuis le début, nous avons des bénévoles. Les Soeurs servantes du Sacré Coeur viennent deux fois par semaine pour prier avec nous. D’autres bénévoles viennent pour partager un ou deux repas par semaine, d’autres viennent pour des activités, certains sont là depuis la première année. En janvier 1998, nous avons eu la première rencontre avec les parents autours de la galette des Rois. Une seule galette pour tant de personnes…mais elle était de taille ! La taille d’une table de salle à manger (une ronde). En 2001, tout le foyer est parti en pélerinage à Lourdes avec les parents qui le souhaitaient. C’était un bon temps, qui nous a permis de nous connaître différemment. La construction de la Chapelle s’est faite entre 2001 et 2002. En 2011, le foyer a fusionné avec la Fondation Anne de Gaulle. Depuis l’ouverture du foyer, certains résidents ont vécu des étapes importantes: Baptême, première Communion, Confirmation. Trois résidents nous ont quittés pour rejoindre la Maison du Père Eternel : Jean-Christophe, Florent, et Pascal. Cette année, Félicien, Donatienne, Arnaud, Nicolas, Ichem, Séraphine, Perrine et Ghislaine, fêtent leurs 20 ans au foyer (applaudissements). Convaincus que nous n’avons jamais fini de grandir, et de nous améliorer, je souhaite que le foyer St Louis devienne toujours plus un lieu d’épanouissement, de paix, de confiance, d’amour et de joie, quelles que soient les difficultés. Que chacun se sente à sa place. (applaudissements). « 

monsieur Gillet, papa de Gauthier, président du CVS (Conseil à la Vie Sociale de Saint Louis)

Il y trouve équilibre, bien être, nous aussi par la même occasion, et j’espère que son entourage en profite. Pourquoi est-ce si important pour nous ? et quels sont ces critères qui ont favorisé cette intégration ? Je dirais l’accueil personnalisé. Et quand je dis personnalisé c’est du sur-mesure, à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Un exemple ? La façon dont la méthode Makaton pour communiquer a été introduite dans ce foyer. Gautier en faisait un peu avant. Monsieur de Francqueville voyant ça, a dit qu’il fallait continuer. Et du coup y mettre tout le foyer ou du moins une partie du foyer, y compris le personnel. Je le remercie à cette occasion. Autre critère déterminant : la taille humaine de ce foyer, et l’esprit familial qui y règne. D’ailleurs il y a deux maisonnées. On n’est pas dans un foyer on est dans une maisonnée. Quels sont les fondements qui permettent cet équilibre ? Je dirais les valeurs chrétiennes qui ont prévalu à sa création. C’est ce qu’ont voulu ses créateurs. C’est ce que les Directions successives ont continué. Et ce que la Fondation fait persévérer. L’accompagnement spirituel bien sûr, il y a des tas d’activités: des prières, des sorties, des temps liturgiques, mais il y a aussi cet esprit que l’on retrouve dans la façon de gérer les affaires. Cela génère un esprit d’équipe, favorise l’intégration des uns et des autres, et cela donne une bienveillance et un fonctionnement harmonieux. Je voudrais en profiter pour remercier tout spécialement le personnel, bien sûr, toujours disponible et souriant, malgré les difficultés, les bénévoles, toujours disponibles et plein de talents qu’on imagine même pas ! Il faut savoir qu’une intention de prière a été faite pour eux tout à l’heure, et à la prière universelle elle a sauté, donc que le Ciel les protège longtemps. Je remercie la Direction, toujours prête à faciliter les nouveaux projets, la Fondation, prête à les financer, les religieuses qui sont là au quotidien, et qui nous accueillent encore aujourd’hui. Alors Gauthier notre fils est heureux de rentrer à la maison, quand on vient le chercher le samedi, et le dimanche soir, il nous demande s’il retourne bien au foyer le lundi. Il est ravi de repartir au foyer. Il a deux vies en somme, et nous nous pouvons mener la nôtre. Chaque fois que nous avons eu une interrogation ou une demande à formuler, le foyer a su donner une réponse satisfaisante. Les sujets abordés lors des réunions du CVS montrent la variété et la diversité des préoccupations des familles et les difficultés à les satisfaire toutes en même temps ! Je peux témoigner de l’écoute qu’on nous a toujours réservée et de l’attention portée à chaque résident et à chaque famille. Alors, pour conclure, nous parents vieillissants, nous sommes rassurés de savoir notre fils heureux ici, et de voir que le foyer est conscient aussi que les résidents vieillissent et qu’il pourra continuer la prise en charge en évitant les services de gérontologie. Avec la grâce de Dieu, longue vie au foyer St Louis, et à vous tous !

Témoignage de Nicole Gillet

Nicole est une bénévole qui vient depuis 40 ans à Vertcoeur pour donner des cours de dessin. Vous pouvez retrouver son interview plus détaillée en cliquant ici !

Discours Brice Devaux

  • Présentation de l’équipe rapprochée qui l’entoure au quotidien :

Les deux chefs de service: Marie Beaussant pour Vertcoeur et Thibault le Drogo pour St Louis. Corinne Gibout éducatrice à St Louis, Claire Roulet secrétaire comptable à St Louis, Agnès Benaise infirmière à Vertcoeur, Marie-Laure Visage maîtresse de maison à Vertcoeur , Danièle Joseph-Angélique secrétaire comptable à Vertcoeur.

Au-delà de cette couronne il y a le reste du personnel qui chaque jour oeuvre aux côtés de vos enfants pour pouvoir amener à bon port la mission qui nous a été confiée par le Conseil d’administration. J’ai toujours considéré les établissements comme des enfants. Vous savez très bien dans notre société, quand vous avez un enfant, la société étant divisée dans le cadre de l’éducation, le matin vous confiez votre enfant à une assistante maternelle, puis à l’école. Le soir il repart peut-être chez le grand-père ou la grand-père, puis vous reprenez l’enfant peut-être vers 18h 19h, ça dépend des activités de chacun. C’est dans cette pensée que nous avons voulu rendre hommage à ceux qui ont oeuvré avant nous. C’est pour cela que nous allons citer les noms des chefs de service et des directeurs qui ont travaillé avant nous ici.

  • La parole est donnée à Thibault le Drogo :

Les chefs de service à St Louis: Au tout début il y a eu Catherine Chapelle, ensuite Marie-Noëlle Rieu, Bénédicte Lugagne-Delpont, et enfin monsieur Devaux dont j’ai pris la suite en septembre 2015, avec beaucoup de joie.

  • Marie Beaussant prend le micro pour Vertcoeur :

Les chefs de service à Vertcoeur : Les soeurs ont pris cette responsabilité pendant longtemps. Ensuite monsieur Didier Camps a pris cette responsabilité pendant quelques années avant de reprendre son poste d’éducateur. Il a été remplacé en 2000 par madame Nadine Maupetit dont j’ai pris la suite en novembre dernier [2016], avec aussi beaucoup de joie.

  • Brice Devaux reprend la parole :

Nous rendons hommage maintenant aux directeurs.

au foyer de vie de Vertcoeur:

De 1946 à 1949, par la congrégation des soeurs franciscaines de la Devèze : soeur St Vincent;

De 1949 à 1951 : mère St Henri;

De 1951 à 1953 : soeur Marie Reine de Jésus, soeur de la congrégation de St Jacut les pins.

De 1953 à 1962 : soeur Madeleine du Calvaire;

De 1962 à 1973 : soeur Euphrasie-Marie;

De 1973 à 1977 : soeur Marie-Thérèse Aillot;

De 1977 à 1988 : soeur Hélène Maillard;

De 1988 à 1996 : soeur Marie Regnier Roumer.

à partir de là, les directions sont devenues laïques.

De janvier 1997 à juin 1999: monsieur Alain Couture;

De juin 1999 à octobre 2003 : monsieur Jean-Gabriel Ménard;

D’octobre 2003 à octobre 2012 : monsieur Gilles de Laforcade;

D’octobre 2012 à octobre 2013 : monsieur Thierry Colin;

D’octobre 2013 à juin 2015 : monsieur Gilles de Laforcade;

et j’ai succédé à monsieur Gilles de Laforcade en juin 2015.

au foyer de vie de St Louis:

De 1997 à 2005 : monsieur Gosset;

De 2005 à 2006 : monsieur Loiseau;

De janvier à février 2007 : monsieur Mirgain;

De février 2007 à septembre 2007 : madame Mabin a assuré l’intérim;

De septembre 2007 à mai 2008 : madame Grosbois;

De mai à juillet 2008 : j’ai assuré l’intérim en attendant l’arrivée de monsieur de Franqueville;

De juillet 2008 à juin 2016 : monsieur de Franqueville.

J’ai accédé à mes fonctions ici au Foyer St Louis à partir de juin 2016.

Je tiens à remercier tous ceux que j’ai cités, pour ce qu’ils ont apporté à l’édifice de nos établissements. Je tiens à les remercier de tout coeur. Mesdames messieurs, je vous souhaite un bon et agréable appétit ! [applaudissements].

Témoignage d’une résidente : Clotilde Dalle

Suite des festivités

A la suite de tous ces discours et beaux témoignages, les invités ont pu passer aux buffets pour le déjeuner. Divers animations ont ponctué l’après-midi. Notamment une chanson réalisée par le foyer St Louis. Des panneaux à peindre étaient exposés un peu plus loin et tout le monde a eu la possibilité d’y laisser son empreinte artistique !

Didier a ensuite pris sa guitare pour faire chanter le public.

La journée s’est terminée un peu avant 17h30.

Remerciements

Merci à tous les organisateurs de cette belle fête dont nous gardons un agréable souvenir. Un merci spécial aux Soeur servantes du Sacré Coeur pour la mise à disposition du terrain et à Marie-Laure pour la logistique. Merci à toutes les petites mains indispensables qui ont permis la réussite de cette rencontre.

2017-09-11T22:40:59+00:00 mardi 11 juillet 2017|Actualité de la Fondation|