Ascension du Mont-Blanc – Interview de F.Perrault

Accueil/Actualité de la Fondation/Ascension du Mont-Blanc – Interview de F.Perrault

Ascension du Mont-Blanc – Interview de F.Perrault

 

Bonjour François,

Vous avez décidé de porter symboliquement la Fondation en haut du Mont-blanc. Pouvez-vous vous présenter un petit peu ?

Bonjour! Je m’appelle François PERRAULT, Avocat au Barreau de Versailles, en résidence à Versailles. J’ai 47 ans, je suis marié et père de deux filles. D’un naturel combatif, j’ai horreur de devoir renoncer sauf lorsque mon équilibre ou la sécurité est en jeu. Ce projet je le porte avec la volonté de réussir, afin de mettre à l’honneur tous les résidents de la Fondation Anne de Gaulle, et tous ceux qui travaillent auprès d’eux.

Je suis un des frères de Laure qui est installée à Vertcoeur depuis de nombreuses années et plus particulièrement au sein du groupe des Hirondelles. Je suis l’avant dernier et Laure la dernière dans la fratrie.

Quelle relation avez-vous avec votre soeur ? Êtes-vous proche d’elle ?

Nous sommes une famille de cinq enfants et chacun d’entre nous veille sur Laure du mieux qu’il peut, avec notre papa bien entendu, tout en pensant à chaque instant à notre mère qui n’est plus là aujourd’hui mais dont le bien-être de Laure était le combat de tous les instants.  Je reste toujours proche de Laure et je me sens concerné au-delà de sa personne par la vie des personnes handicapées dans notre société.

Que pensez-vous de la situation actuelle des personnes handicapées ?

Les personnes en situation de handicap n’ont rien demandé. Elles doivent affronter un état soit dès la naissance soit au cours d’un accident de la vie. C’est l’honneur d’une société de prendre soin des personnes en situation de handicap. De nombreuses structures existent déjà avec des aides financières essentielles, mais le socle de la famille est primordial pour aider les personnes fragilisées par la vie.

Parlez-nous de votre projet, comment est-il né ? Qu’est-ce qui vous motive?

J’ai voulu pour ce 70ème anniversaire de la Fondation relever un défi que j’ai toujours eu à l’esprit :

porter la belle image de la Fondation au sommet du toit de l’Europe comme un symbole et faire que les personnes en situation de handicap soient toujours protégées et considérées dans notre société.

Si ma sœur est aujourd’hui heureuse, c’est parce qu’un jour Madame DE GAULLE a eu la merveilleuse idée de créer un lieu de vie pour les personnes handicapées.

Quoi qu’il en soit, ce projet n’est pas grand-chose à côté de tous les professionnels (éducateurs, soignants, administrateurs) et parents qui depuis si longtemps encadrent, aiment et protègent ces personnes si fragiles.

Je ne cherche surtout pas l’exploit personnel car je me suis déjà dépassé en pratiquant d’autres activités comme le parachutisme ou la course à pied lors de plusieurs semi marathons ou du marathon de Paris en 2016.

Je serai encadré pour cette ascension par la Compagnie des Guides de Chamonix.

C’est le guide qui décidera si je suis apte à gravir le sommet après deux jours de stage nécessaire pour apprendre les techniques en alpinisme et m’acclimater à l’altitude.

C’est aussi la météo qui pourra tout remettre en cause.

Il faut l’accepter tout simplement.

Pour l’occasion, vous avez choisi de créer un compte Instagram pour y poster vos photos, afin que vos amis et soutiens puissent vous suivre. Pourquoi l’avoir baptisé « Altitude 393 » ?

Altitude, en référence à la montagne et son ascension.

393, en référence à mon numéro de case au Palais de Justice et un petit clin d’œil à ma profession !

Serez-vous seul pour gravir la montagne ? Qui vous accompagne ?

Je serai accompagné dès le deuxième jour du stage par un seul guide, l’ascension se réalisant les deux jours suivants avec le guide après une nuit en refuge et un départ dans la nuit vers trois heures selon les informations dont je dispose.

D’où partez-vous ?

De Chamonix.

Avez-vous effectué un entraînement particulier ?

Essentiellement de la course à pieds depuis plusieurs années, chaque semaine, été comme hiver !

Qui sont vos partenaires et sponsors ?

J’ai le soutien enthousiaste de La Fondation Anne de Gaulle avec le sponsoring très efficace et tout aussi enthousiaste de la société WOLTERS KLUWER, afficheur en publicité légale et éditeur en ouvrages juridiques avec qui je travaille régulièrement depuis de nombreuses années dans le cadre de mon activité d’avocat. Je dois d’ailleurs les remercier de leur aide si précieuse sans quoi ce projet aurait été compliqué à organiser.

Merci François ! Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter une magnifique ascension avec du beau temps, et nous vous suivrons avec intérêt sur votre compte Instagram, et sur la page Facebook de la Fondation. 

2017-09-11T21:37:43+00:00 samedi 1 juillet 2017|Actualité de la Fondation|