Prendre soin des personnes handicapées – Témoignage d’Odile

Accueil/Actualité du foyer de vie de Vertcoeur, Témoignages/Prendre soin des personnes handicapées – Témoignage d’Odile

Prendre soin des personnes handicapées – Témoignage d’Odile

Odile a été salariée à Vertcoeur pendant 12 ans. Riche d’une formation d’éducatrice en travaux manuels, elle avait ouvert un atelier chez les 4 Saisons et assurait des animations telles que découpage, réalisation de cartes, tricot etc. Elle revient aujourd’hui en tant que bénévole auprès des résidentes, un mardi sur deux mais dans un tout autre but !

En effet, un autre diplôme lui permet de prendre soin des résidentes d’une façon moins connue et pourtant très importante pour le bien-être des dames : un CAP d’esthéticienne.

Nos résidentes ont besoin qu’on prenne soin de leur apparence, qu’on les aide à faire ces gestes qu’elles ne peuvent pas assurer toutes seules. L’épilation, le maquillage, la manucure, surtout chez les dames d’un certain âge, sont des actes importants pour leur redonner une jolie apparence. C’est un sujet un peu tabou, et pourtant il nous a semblé important d’en parler et de mettre en lumière à la fois ce besoin des femmes que nous accueillons, mais aussi ce travail d’esthéticienne qui leur permet de se sentir bien dans un corps souvent éprouvé par le handicap physique/mental, les médicaments (pour celles qui en prennent), la prise de poids qui en résulte, et/ou par la vieillesse tout simplement.

crédit photo : handicap.fr

Bénévolement donc, Odile vient pour ces dames. Certaines y viennent avec plaisir, d’autres traînent un peu des pieds, peu attirées par l’idée de « souffrir pour être belles ». Mais d’un geste sûr et entraîné, notre diplômée tire sur les bandes de cire, et leur redonne une apparence de jeunes filles ! Regonflées par ce bien-être, cette féminité, cette coquetterie, elles se sentent belles, et un sourire affiché vient compléter l’oeuvre accomplie. Elles en ressortent toujours ravies et la remercient.

Voilà qui contribue grandement à faire remonter leur auto-estime si souvent fragilisée…

Odile nous précise qu’il y a quelques années en arrière, les résidentes payaient elles-mêmes l’esthéticienne qui venait, mais que leur budget actuel ne leur permet plus de financer ce service. C’est donc bel et bien une aide précieuse que leur apporte notre bénévole !

Elle est très heureuse elle aussi de retrouver les résidentes de Vertcoeur dans un autre cadre, un autre rapport humain. Son service est tant attendu, que certaines, comme Clotilde, n’hésitent pas à l’accoster à ce sujet quand elles la croisent à la messe !

Merci Odile !

 

 

 

 

2017-10-17T16:22:22+00:00 mardi 17 octobre 2017|Actualité du foyer de vie de Vertcoeur, Témoignages|