Faire un don
Faire un don
18 Juin 2020

Projet AgorHa

Le premier living lab consacré à l’autonomie des personnes déficientes intellectuelles, créé par la Fondation Anne de Gaulle, s’installera dans les Yvelines en 2022.

Versailles, le 18 juin 2020

La Fondation Anne de Gaulle annonce la création d’une structure unique en France au service des adultes déficients intellectuels. L’AgorHa ouvrira ses portes en 2022 en plein cœur de Montigny-le-Bretonneux à proximité du Plateau de Saclay. Il sera composé d’une structure d’hébergement de 100 places, adaptée et adaptable pour accueillir tout type de handicap mental et ce jusqu’à la fin de vie, ainsi que le premier living lab consacré à la déficience intellectuelle.

L’audace humaniste et éthique et le sens de l’engagement vers l’autre doivent nous inciter mettre les progrès des techniques et de l’innovation, au service des plus fragiles, de l’homme altéré dans ses capacités et sa citoyenneté. "

Jean Vendroux Président de la Fondation

La Fondation Anne de Gaulle, forte de son expérience unique, fait le constat que de nombreux besoins dans l’accompagnement d’adultes déficients intellectuels sont encore non satisfaits. Ayant été retenue par l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France pour étendre l’offre dans les Yvelines, elle répond au besoin d’accompagnement notamment des personnes handicapées vieillissantes alors que leur espérance de vie a désormais rattrapé la moyenne française et que la crise du COVID a démontré la nécessité d’une réponse adaptée.

 

La Fondation fait également un autre constat, celui des innombrables ressources que pourraient offrir les nouvelles technologies si elles étaient mises au service de ces besoins : intelligence artificielle, innovations numériques… la Tech for Good a déjà considérablement enrichi le parcours de soins des personnes porteuses d’un handicap physique. Les personnes déficientes intellectuelles doivent elles aussi pouvoir en bénéficier mais aucune structure ne réunit aujourd’hui les différents acteurs.

 

Créée en 1945, la Fondation Anne de Gaulle était à l’époque l’une des premières institutions à accueillir les personnes handicapées déficientes intellectuelles dans notre pays. Cette initiative s’inscrivait déjà à l’époque dans une logique innovante car la prise en charge des enfants handicapés mentaux était alors exclusivement hospitalière ou asilaire. Plus de 70 après, la Fondation reprend le flambeau de l’audace et de l’innovation.

 

Elle a décidé de construire un nouvel établissement à Montigny-le-Bretonneux. Baptisé AgorHa en référence aux valeurs d’ouverture et d’humanisme qu’il porte, ce site unique en France de 7000m2 ouvrira ses portes en 2022. Il est innovant à double titre. D’une part, les 100 places d’hébergement pour adultes souffrant de déficience intellectuelle seront organisées en unités décloisonnées dont l’une dédiée à l’accueil des personnes handicapées vieillissantes, permettant ainsi un accompagnement jusqu’à la fin de vie sans rupture du parcours. Parallèlement, la Fondation Anne de Gaulle développe des solutions d’habitat inclusif pour élargir encore l’offre d’accueil sur le territoire vers les personnes handicapées encore autonomes.

 

D’autre part, cet établissement accueillera un Living Lab consacré aux nouvelles technologies et aux solutions innovantes, volet phare du projet. Les living labs proposent en effet des actions de recherche et d’évaluation basées sur la co-conception et co-construction, réunissant usagers, aidants, professionnels et industriels. L’objectif est de tester des nouvelles technologies, mais aussi des pratiques innovantes dans le domaine de la vulnérabilité et de la dépendance.

Il existe trop souvent un fossé entre ceux qui conçoivent et développent des solutions innovantes et ceux qui les utilisent. "

Une telle ambition, qui met face à face la science, l’innovation, la vulnérabilité et bien souvent, l’incapacité à consentir, suppose la mise en place d’un cadre éthique irréprochable et l’implication des familles et des personnels éducatifs et soignants. C’est toute l’ambition de la Fondation Anne de Gaulle, avec le concours de nombreux partenaires et l’aide financière de plusieurs collectivités territoriales.

 

Cet établissement du secteur médico-social sera en effet financé pour partie par l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France et le Département des Yvelines. Il bénéficie également dès à présent du soutien massif de la Préfecture des Yvelines, du Conseil départemental des Yvelines et de la Communauté d’Agglomération de Saint Quentin en Yvelines, non seulement au titre de la réponse à la carence de places d’accueil de personnes handicapées mais surtout au titre de l’innovation et de l’intérêt général qu’il porte.

« Je suis très heureux d’accueillir le projet AgorHa, Montigny Le Bretonneux. Notre municipalité mène de nombreuses actions dans le domaine du handicap depuis longtemps. AgorHa saura profiter et faire profiter des nombreuses synergies et partenariats offerts. » "

Lorrain Merckaert Maire de Montigny le Bretonneux
Journal de Montigny - article sur la fondation

L’engouement pour ce projet et sa dimension innovante est général ; de nombreux acteurs se sont déjà associés à la réflexion et à sa conception autour de la Fondation, notamment l’Ecole d’Ingénieurs du Numérique ISEP, le cabinet Auguste Debouzy, l’Université de Versailles Saint Quentin, les équipes scientifiques de Paris Saclay, le Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur du CNRS, la Fondation Garches et l’écosystème de start-ups Raise.

 

Contact

Philippine van TICHELEN – philippine.vantichelen@havas.com – 0679868493

La Fondation Anne de Gaulle La Fondation Anne de Gaulle, reconnue d’utilité publique en 1945, a été créée à l’initiative d’Yvonne et Charles de Gaulle pour accueillir des jeunes femmes handicapées mentales « sans ressources, bénéficiant des secours de l’assistance publique et de préférence provenant de familles éprouvées par la guerre », afin qu’elles bénéficient des mêmes soins que leur propre fille Anne, trisomique 21 (†1928-1948). Fruit d’une volonté familiale éclairée par la foi catholique de ses fondateurs, la Fondation Anne de Gaulle à l’époque fut une œuvre innovante et exemplaire en ce qu’elle permettait d’inaugurer d’autres réponses d’hébergement que celle des établissements asilaires. Elle a son siège au château de Vertcoeur à Milon-la-Chapelle dans les Yvelines.

La Fondation

Afin de faciliter votre navigation et vous apporter le meilleur service possible, nous utilisons des cookies pour améliorer le site aux besoins des visiteurs, notamment selon la fréquentation, et pour enrichir le site de contenus multimédias.

En poursuivant votre navigation sur http://fondation-anne-de-gaulle.org/, vous acceptez le dépôt des cookies. Vous pouvez activer ou désactiver ces cookies dans Paramètres et obtenir plus d’informations dans nos Mentions légales.

Google reCaptcha

Le service Google reCAPTCHA nous permet de nous assurer que les personnes qui nous envoient des messages par l'intermédiaure des formulaires du site sont bien des humains. Ceci nous permet de lutter contre les spams et l'hameçonnage (phishing).

Google Analytics / Tag Manager

Le service Google Analytics nous permet de générer des statistiques concernant les visiteurs du site (nombre de visiteurs, pages vues, zone géographique de provenance, etc.). Les données que Google nous met à disposition sont anonymes.